QUEL et COMMENT prendre le magnésium dans les CARENCES en GÉNÉRAL ?

Quel magnésium prendre

comparaison magnesium

TOUT, EST FONCTION DU TRANSIT INTESTINAL !

– Transit sans problèmes

– Transit ralenti

– Transit accéléré

1)  Transit intestinal SANS PROBLÈMES :

  • MAGNÉSIUM-AMINO-CHÉLATÉ,  C’est une association de magnésium et d’acides aminés. Il n’agit absolument pas sur le transit intestinal.

2) Transit intestinal RALENTI :

Le traitement de PRÉDILECTION  de la constipation est :

LE  PIDOLATE DE MAGNÉSIUM  en AMPOULES

  • Le pidolate de magnésium en ampoules,  avant les repas est particulièrement efficace, (ampoule 122 mg,  trois fois par jour, 15 minutes avant les repas). (Cf  Catégorie « Constipation »)

Si à la longue, le transit s’accélère de façon indsirable , passer alors, au comprimés de magnésium 100 mg, au milieu des repas.

3) Transit intestinal ACCÉLÉRÉ :

  • Les MAGNÉSIUM MARINS, il en existe de nombreuses formes, aussi nombreuses que variées…
    • Il existe maintenant de très nombreuses préparations contenant du Mg… Je ne peux en faire le catalogue, à chacun de choisir en fonction de son transit et de ses besoins…
  • Il existe  des préparations à base de safran  ou de millepertuis. (Cf  article  « Aliments riches en Mg)

Concernant les formules 24H/24H

Pratique pour gens très occupés, souvent hors de chez eux : un prise le matin avant de partir, et on est tranquille pour la journée. Mais cette formule a ses limites :

Dans les cas de carences importantes, la prise de magnésium, tois fois par jour, sera plus efficace. (Je ne sais pas pourquoi)

Si le patient arrive un jour, à SATURTION, il faudra DIMINUER LES DOSES, à la demande  et les répartir aussi dans la journée, à la demande .et sur les formules 24H/24H la dimunution des dose est difficile.

Dans ces cas de saturation, seules des petites doses seront nécessaires  et suffisantes,  souvent  50mg ou même  25mg. Des doses supérieures  entraîneraient  des manifestations de surdosage. (Cf article Surdosage))

Les comprimés à 100 mg, eux, peuvent facilement être sectionnés en deux ou en quatre.
Tandis qu’ il est impossible d’adapter les fomules  24H00 /24H00  à ces dosages délicats.

En cas de saturation, la prise de doses trop importantes de magnésium entraîne en général des réactions paradoxales ( Cf article « Surdosage »)

BIEN COMPRENDRE :

  •  Ne  pas prendre de magnésium marin, en cas de CONSTIPATION
  •  Ne pas prendre de pidolate de magnésium,  en particulier en ampoumes, en cas de transit ACCÉLÉRÉ.

N.B. certains sels de magnésium sont peu efficaces, même associés à la vitaine B6. Ceux que je vous donne, ont fait leurs preuves.

ALORS, COMMENT PRENDRE LE MAGNÉSIUM ?

  • Le magnésium  est efficace s’il est prescrit aux doses nécessaires et  réparties aux trois repas.
  • De plus, même si l’effet positif est quasiment immédiat, il vaut mieux le prendre sur de  longues périodes,  afin que la cellule  ait le temps de se recharger, quitte à diminuer les doses à la demande, quand on sent que tout va mieux.
  • Dans les  GRANDES  CARENCES (souvent constitutionnelles) ou dans les grands coups durs qui épuisent brutalement les réserves biologiques de l’organisme,
  • les prises doivent être réparties :

    soit, PIDOLATE DE MAGNÉSIUM, ampoules ou comprimés à 100 mg au milieu des trois repa),  prescrit à 1 x 3 par jour.

     Si  au bout de quelques jours, il y a accélération du transit intestinal, passer alors, aux magnésiums marins.

              soit, MAGNÉSIUM  AMINO-CHÉLATÉ   réparti aux  repas.

BIEN COMPREDRE QUE :

  • Le  magnésium qui se prescrit en une seule prise/jour, suffira dans les carences modérées,
  • mais sera insuffisant dans les carences  constitutionnelles ou  en cas de  GROS CHOCS.
  •  Pour les enfants il existe un « magnésium chocolat » à partir de 4 ans et magnésium junior.

BOIRE, il faut boire  un grand verre d’eau à chaque prise de magnésium, et boire dans la journée, le magnésium s’élimine par le rein. Mais il s’élimine aussi par la sueur, ce qui rend la réhydratation indispensable et même vitale, pour les sportifs de haut niveau et dans les périodes de canicule.

  • Dans les carences majeures, le magnésium, doit être pris sur de très longues périodes :Le magnésium doit être pris  dans ce cas, si nécessaire, sur des mois, voire des années ou à vie pour certains, sans interruption, quitte à diminuer les doses, lorsque l’on se sent bien et  les raugmenter,  si nécessaire,  en fonction de l’importance des troubles

Au bout de plusieurs semaines, plusieurs mois  ou plusieurs années, quand l’organisme est bien rechargé,  on peut diminuer les doses  ( un demi, 50 mg,  voir un quart, 25 mg, de comprimé, ou même,  prises intermittentes, peuvent être SUFFISANTES, mais NÉCESSAIRES).

Chacun adaptera les prises en fonction de ses besoins….

 PRÉCAUTIONS d’emploi :

La prescription de magnésium, même si l’on est convaincu et certain tdu diagnostic, doit toujours s’accompagner d’un BILAN médical et sanguin : au moins numération formule sanguine,  plaquettes, ionogramme, urée sanguine,  créatinine,  sucre et albumine dans les urine.,.. voire transaminases, bilan thyroïdien… afin de  ne pas risquer de passer à côté d’une autre affection, anémie ou un diabète, entre autres…

En effet comme le dit le bon sens populaire : « Un train peut en cacher un autre ».  Et comme le disait un de mes grands patrons : « On peut avoir la vérole et un bureau de tabac« !

  • Boire en quantité suffisante. (voir plus haut)

CONTRE-INDICATIONS absolues :

  • INSUFFISANCE RÉNALE
  • PARKINSON
  • MYOPATHIES ?
  • Très, très éventuelle allergie…