Différents TROUBLES du COMPORTEMENT

Homme d’affaires enterrer sa tête uner un ordinateur portable, demander de l’aide - Photo de Frustration libre de droitsLes  symptômes dus au manque de magnésium  sont   des troubles très variés. Ils sont la conséquence  des stress  quotidiens que nous subissons.

Mais dans certains cas la carence  en magnésium est constitutionnelle, L’organisme ne sait pas utiliser le magnésium qu’il absorbe…  Les troubles apparaissent dès l’enfance  et les stress de la vie courante, ne feront qu’ aggraver la situation.

Ces patients souffrent doublement,  ils sont très vulnérables.  On les dit souvent  instables, fragiles. Ils sont souvent classés comme « fous »,  alors qu’eux- mêmes, ne comprennent ce qui leur arrive… ils sentent bien qu’ils ne sont pas fous !

 

Différents SYMPTÔMES de la CARENCE en MAGNÉSIUM :

SYMPTÔMES  COURANTS :

Ces symptômes ne sont jamais attribués à la carence  en magnésium  ET POURTANT ! ET POURTANT !

  • TIMIDITÉ, dite parfois « maladive », avec entre autres, boule dans la gorge, incapacité de prononcer un mot en public, voire même d’avaler la moindre  gorgée, etc…

Un exemple flagrant, le roi GEORGES VI… Exemple magnifiquement illustré dans le film « Le discours du roi »!

  • HYPER ACTIVITÉ, fuite en avant, vers la recherche de ce qui manque cruellement : le magnésium !  Hyperactivité dans tous les domaines, voire dans la sexualité… Ces « coureurs de jupons » invétérés, sont dans  l’incapacité  de se contrôler. Ils présentent souvent d’autres troubles  associés de la carences en magnésium, qui sont malheureusement, ignorés ! (I)
  • PLEURS ET RIRES SPAMODIQUES, incontrômlables, irrépressibles…
  • JALOUSIES maladives… ces gens ont souvent d’autres signes révélateurs du manque de magnésium.
  • La « BIPOLARITÉ », (Je n’aime pas ce terme!)  n’est pas une maladie mentale !  Ces « troubles de l’humeur », ces crises d’énervement qalternant avec des crises de déprime,  sont à assimiler à des  crises de tétanie  atypiques, qui peuvent mener à la longue, à la violence…
  • Les dits « MANIACO-DÉPRESSIFS, PARANOÏAQUESNEURASTHÉNIQUES, sont aussi des gens probablement carencés en magnésium !   HÉ OUI ! Souvent carence constitutionnelle.
  • ANXIÉTÉ, ANGOISSE, MAL ÊTRE, qui se manifestent à tout bout de champ, pour tout et n’importe quoi ou sans raison apparente.
  • Les PHOBIES, toutes les phobies (agora…. claustro, etc…).
  • HYPOCONDRIE, inquiétude permanente concernant sa santé.
  • L’apport de magnésium, dans ces cas, réduit considérablement les troubles. Les patients retrouvent  en  général,  une vie normale, le calme et la sérénité et en sont bienheureux !

Ces symptômes  sont à rapprocher, de la boulimie…  Ils sont dus  à une  INSATISFACTION PERMANENTE, une fuite en avant,  la quête  désespérée de quelque chose qui leur manque et qu’ils ne trouvent pas... (Cf article « Boulimie, anorexie »)

Ces malheureux, totalement incompris, ont « faim » et « soif » de ce qui leur manque.  Et tant que cette faim et cette soif ne seront pas rassasiées, ils chercheront ,inconsciemment et désespéremment, ce dont ils ont besoin…

Ce qui se manifestera par nombres de troubles du comportement, les plus variés et les plus inattnendus.

SYMPTÔMES  plus dramatiques et  très révélateurs :

  • LeADDICTIONS  (tabac, alcool, drogue, etc…). Ce sont  en fait des formes aggravées de la boulimie ( Cf paragraphe précédent)
  • La DÉPRIME en général … et  les DÉPRIMES sous toutes leurs formes :

Déprime post traumatique, etc… tout choc, physique ou affectif, retour des combats pour les soldats…  épuise les réserves biologiques de l’organisme.

Déprime post inectieuse,  toutes les infections, qu’elles soient  virales  ou microbiennes, épuisent les réserves biologiques, comme une voiture tombe en panne sèche !

Nous en avons un exemple évident, actuellement avec les syndromes post covid, tels que  déprime,  insomnies angoisse, fatigue parfois extrême, etc… typiques de la carence  en magnésium.

Pour se remettre des épuisements post-infectieux, il existe aussi, une préparation à base d’acides aminés très efficace.

  • Déprime  DU POST PARTUM : une mère, spasmophile, utilise toutes ses réserves de magnésium pendant sa grossesse… Après l’accouchement elle peut être biologiquement, totalement épuisée. Le bébé risque lui aussi d’être spasmophile !
  • Le «  BURN OUT » ++++  Cf article « Burn out »

SYMPTOMES bien plus graves encore :

  • Ces crises de VIOLENCE,  sans aucune préméditation, tout à coup incontrôlables, sont des « crises de tétanie » atypiques. Elles  sont  considérablement aggravées, en fréquence et en violence, quand l’individu est sous l’emprise de l’alcool…
  • Je veux parler, entre autres,  des femmes battues ( Cf article « femmes battues) : dans ces cas, le  magnésium a deux utilités  1) calmer le mari, 2) permettre à la femme de se reconstruire  rapidement.

OU PIRE :

  • IDÉES SUICIDAIRES, ou FOLIES meurtrières…
  • ÉTATS SUICIDAIRES,  ou  FOLIES meurtrières avec passage à l’acte,
  • ÉTATS de DÉTRESSE, de DÉSESPÉRANCE, avec parfois, impression de se noyer, ou de glisser sur un toboggan,  ou de tomber dans un ravin, sans pouvoir se raccrocher à rien, etc…

Dans tous ces cas penser D’ABORD  à une carence  en magnésium !

Les résultats peuvent être spectaculaires et les patients, sont heureux de retrouver une vie normale et de voir disparaître une souffrance  qu’ils ne comprenaient pas ! (Cf articles «  Les exemples ne mnquent pas » et « Un cas édifiant »)

Si l’apport de magnésium devait être  sans effet, il serait alors, toujours temps d’envisager d’autres  voies thérapeutiques.

Mais si la personne concernée à une chance de se ressaisir  et de sortir  victorieuse de son  enfer,  grâce à une recharge en magnésium, il ne faut pas lui ôter sa chance !

APPARTE

J’avancerais même que  la  Schizophrénie, qui survient souvent chez des jeunes  étudiants,  surmenés par leurs examens et concours, pourrait être éviter, s’ils  se rechargeaient en magnésium,  pendant leurs études,  systématiquement, dès le premier signe de fatigue.

Il n’est pas exclu que même une fois constitués,  les symptômes de la schizophrénie puissent  s’améliorer avec l’apport de magnésium !

Concernant l’Alzheimer (Cf rubrique  « Communications scientifiques, internationales« )

(I) Je ne parle là, ni de violeurs ni de pédophiles ni d’actes PRÉMÉDITÉS… dans ces cas le magnésium a peut-être sa part, mais de toute évidence PAS QUE…