SURDOSAGE

 

Concernant le magnésium, le terme de « surdosage » , n’est pas vraiment approprié. Mieux vaudrait employer le terme de « saturation ».

En effet, le surdosage  est pratiquement inexistant  quand il est pris par voie orale.

Cependant dans les carences extrêmes constitutionnelles,  où les patients  SONT OBLIGES DE PRENDRE DU MAGNESIUM PENDANT DES ANNEES,   parce qu’ils   ne peuvent pas se passer de magnésium, sans voir tous leurs troubles réapparaitre. Il  se peut, qu’au bout de 20 ou 30 ans de recharge continue, ils arrivent à saturation… quand leur taux de magnésium  atteint le haut de la fourchette généralement admise ou…  même le dépasse!

Cela peut aussi se produire chez les patients dont le taux n’est pas très bas,  mais  qui ont besoin malgré tout de prise de magnésium!   Ils atteignent  donc, vite le seuil de saturation… Dans ce cas il faut prendre du magnésium puisque l’organisme le réclame… mais à petites doses  :  un demi,  ou un quart de comprimé à 100 mg à la demande, soit 50 ou 25 mg.

Et cela suffit à faire disparaître les troubles (souvent jambes agacées, bruxisme, crampes,  difficulté à trouver le sommeil).

De quelle façon se manifeste le « surdosage » :

  •  Apparition de céphalées discrètes (barre frontale),
  • Voir  d’insomnies paradoxales … (en effet jusque là, le magnésium vous faisait dormir…  or en cas de surcharge, vous serez en pleine forme et n’aurez plus sommeil!).
  • Des crispations de certains muscles,  paradoxales,  doigts, masséters, trapèze, colonagacement des membres, etc…

Ne reprendre alors,  le magnésium  qu’à la demande, seulement quand  et si le besoin s’en fait sentir et surtout,  à petite dose : comme je l’ai dit plus haut,  un demi  ou même un quart de comprimé à 100 mg  peut suffire. soit,  50 ou 25 mg.


Une si petite dose (50 ou 25 mg), peut  être à la fois, nécessaire et suffisante.


Il faut savoir que ces patients, même avec un  taux de mg normal ou même, supérieur à la norme  généralement  admise, sont susceptibles, malgré tout, s’ils  sont privés  de magnésium,  de faire une crise de tétanie typique!

En fait je crois  au vu de mon expérience clinique,  qu’il n’y a pas de fourchette  de taux de magnésium.  J’ai constaté que :

  • En dessous du haut, de la fourchette généralement admise, il y a carence.
  • Je pense, de par mon expérience clinique, que chaque individu a son propre taux  d’équilibre, qui tourne autour du haut de la fourchette généralement admise,  et  même  parfois t plus haut… (comme les voitures n’ont pas toutes la même capacité de réservoir).
  • Certains patients ne trouvent  leur équilibre qu’avec un chiffre supérieur  au haut de la fourchette généralement admise! Et même avec  ces chiffres,  ils ne sont pas à l’abri d’une crise de tétanie typique,  s’ils sont privés de magnésium quand ils en sentent le besoin.

C’est la raison pour laquelle, l’analyse du taux de magnésium n’est pas franchement nécessaire. C’est la clinique qui prime.

Quand le patient a des réactions paradoxales,  l’analyse du taux de magnésium peut servir de simple contrôle.  Il faut doser le magnésium sanguin, le magnésium  érythrocytaire et le magnésium urinaire.

Cet examen n’est pas remboursé par la Sécurité Sociale!

TAUX GENERALEMENT ADMIS (mais  peut varier en fonction des techniques).

Les chiffres donnés généralement admis sont:

  • magnésium sanguin et plasmatique    : 0,7  à  1,1 mmol/ litre
  • magnésium érythrocytaire   :  1,6  à  2,5 mmol / litre
  • magnésium urinaire   :  3,00  à  7,00 mmol / 24 heures
  •  et au vu de mon expérience clinique, je le répète,  … seul le haut de la fourchette est à considérer.
  • Il faut savoir que les nourrissons et enfants en bas âges,  peuvent être génétiquement carencés en magnésium. D’autant que la mère était elle-même carencée.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :